Bodhnath est un sanctuaire bouddhiste situé dans la région de Katmandou. C’est le lieu de pèlerinage bouddhiste le plus important du Népal. De nombreux tibétains ayant fui le Tibet après 1959 y vivent.

Le plus grand stupa d’Asie

Nepal Katmandou Bodhnath Stupa
Lorsqu’on passe l’entrée principale de la ville, on est accueilli par le plus grand stupa d’Asie. Un stupa est un monument religieux dont la base représente la terre, le dôme l’eau, la tour carrée ornée des yeux de Bouddha le feu, la flèche l’air et l’ombrelle représente le vide.
Nepal Katmandou Bodhnath Stupas
Des centaines de pèlerins viennent se recueillir sous l’œil bienveillant de Bouddha. On a vu beaucoup de tibétains en tenues traditionnelles et de moines bouddhistes.
Nepal Katmandou Bodhnath Batiments
Les pèlerins contournent le stupa en faisant tourner au passage les moulins à prières.
Nepal Katmandou Bodhnath Cloches
Ce stupa est également le plus décoré que nous avons eu le plaisir de voir avec ses statues et ses cloches.
Nepal Katmandou Bodhnath Statues

La place principale

Nepal Katmandou Bodhnath Temple
J’ai été surprise du contraste entre Katmandou et Bodhnath. La place principale est très belle et très colorée et propose de nombreux restaurants et boutiques de souvenirs. C’est tellement beau que tout semble faux (un peu comme quand on arrive à Disney). A partir de la place, de nombreuses allées nous amènent vers les gompas (monastères).
Nepal Katmandou Bodhnath Ruelle

Monastères

Nepal Katmandou Bodhnath Plan
Bodhnath est un regroupement de monastères bouddhistes. Nous en avons visité un et assisté à une cérémonie. C’était un moment très émouvant. Il y avait une vingtaine de moines bouddhistes très jeunes pour la plupart (15-20 ans) qui suivaient un rituel alternant les gongs et les « ahum ». Le monastère était richement décoré avec un Bouddha géant et des teintures colorées aux murs. La cérémonie était présidée par un Lama du monastère (pas l’animal hein, Lama est le nom donné aux enseignants bouddhistes, le même que dans Dalaï Lama ;)). Je ne vais pas raconter ma vie mais mon niveau de spiritualité est proche de zéro et pourtant je me suis laissée portée par cette cérémonie. J’en suis ressortie apaisée et impressionnée. J’ai toujours eu une fascination pour la religion bouddhiste et assister à ce moment m’a touchée au plus profond de mon cœur.

Je n’ai pas osé prendre de photo (ce que je regrette maintenant que j’écris cet article) car je n’avais pas envie de perturber la sérénité de ce lieu. J’avais envie de profiter de chaque instant et ne pas risquer de déranger les moines et les pèlerins. Ces derniers étaient d’ailleurs beaucoup plus nombreux que les touristes quand j’y étais. Je ne voulais pas faire preuve d’un manque de respect en mitraillant les lieux avec mon appareil photo.

Initiation au Bouddhisme

Nous avons vu beaucoup d’occidentaux en tenue de moine. Il y a beaucoup de monastères qui leurs ouvrent leur porte et dispensent des stages d’initiation au bouddhisme. La durée varie d’une semaine à plusieurs mois. Si vous cherchez un endroit où vous initier, je vous conseille de venir à Bodhnath.

Bodhnath reste l’un de mes plus beau souvenir du Népal. La spiritualité qui émane de ce lieu est extraordinaire.

Carnet pratique

Bodhnath se situe à 6 km du centre de Katmandou. Nous avons fait le choix d’y aller en taxi pour gagner du temps (500 NRP, soit à peu près 5$). Il y a des bus qui partent de Katmandou mais vous pouvez raisonnablement faire le chemin à pied. Le trajet de Katmandou à Bodhnath n’a par contre aucun intérêt touristique.
L’entrée coûte 1500 NRP (15$) pour les touristes, moins cher si vous avez la nationalité indienne. L’argent sert à l’entretien du site.